Pourquoi faut-il assurer une trottinette électrique ?

Publié le : 06 octobre 20214 mins de lecture

La trottinette électrique est considérée comme un véhicule terrestre à moteur et classée dans la catégorie des engins de déplacements personnels motorisés EDPM. Tout conducteur de trottinette électrique est obligé de souscrire une assurance en responsabilité civile pour les dommages qu’il peut causer à autrui. En effet, en cas d’accident, la responsabilité de ce dernier peut être engagée.

Est-il obligatoire d’assurer la trottinette électrique ?

S’assurer en tant qu’usager est obligatoire. Assurer la trottinette est également conseillé. Dommages accidentels, vols, actes de vandalisme, cela n’arrive pas qu’aux d’autres. D’ailleurs, avant de se lancer dans une souscription, il est fortement conseillé de prendre ses précautions en étudiant à la loupe tous les contrats d’assurance. Parce que la trottinette peut être un objet de convoitise, il est nécessaire de se prémunir contre son vol, notamment si vous ne disposez pas d’espace privé afin de l’entreposer. Vous pouvez aussi élargir la couverture à ce type de désagrément causé sur le véhicule dans la formule tous risques chez l’assurance MAIF. Cette dernière peut couvrir les dommages ou les préjudices causés à un tiers. Un moment d’égarement et l’un accident est vite arrivé. La trottinette a percuté un poteau électrique en voulant éviter un obstacle de justesse. Le guidon s’en souvient. C’est un dommage accidentel.

Les assurances pour les Engins de déplacement Personnels Motorisés ou EDPM

La réglementation doit accompagner le développement des nouvelles mobilités. Le but est de protéger tous les citoyens et notamment les utilisateurs d’EDPM. Ces derniers sont, d’une manière générale, soumis aux mêmes obligations que d’autres véhicules terrestres à moteurs tels que les deux-roues, les motos, les voitures, etc. La souscription à l’assurance responsabilité civile est donc obligatoire pour tous les engins de déplacement personnels motorisés avec une vitesse qui est supérieure à 6km/h. Celle-ci peut vous couvrir contre d’éventuels dommages corporels ou matériels que vous pourriez causer à autrui si vous roulez en EDPM.

Les garanties complémentaires

Afin de compléter une assurance responsabilité civile obligatoire, des garanties supplémentaires, comme la garantie personnelle du conducteur sont recommandées, . La garantie personnelle du conducteur permet de couvrir des dommages corporels que pourrait subir le conducteur d’un EDPM en cas d’accident. Ainsi, les frais médicaux qui ne sont habituellement pas remboursés, les frais d’aménagement de domicile en cas d’accident ou encore en cas d’incapacité physique et les pertes de salaires sont prises en charge. Néanmoins, cette garantie peut, chez certains assureurs, être comprise dans le contrat d’assurance responsabilité civile. Mais elle peut aussi être souscrite en option.

Plan du site