Assurance auto : comment augmenter sa franchise ?

Publié le : 06 octobre 20213 mins de lecture

En général, la franchise auto est la somme non remboursée par l’assureur à l’assuré. C’est-à-dire, le reste à charge après un sinistre. La franchise a un impact sur le montant de la prime d’assurance auto. Il existe plusieurs types de franchise pour cette assurance. Découvrez les différentes astuces pour l’augmenter.

Comprendre la franchise

La franchise de l’assurance auto correspond au montant qui reste à la charge de l’assuré suite à un sinistre. Le montant de la franchise peut être différent en fonction des sinistres. En effet, lors de la souscription, le montant de la franchise doit être précisé pour chaque type de sinistres. L’objectif de la franchise est simple, c’est de soumettre une responsabilité aux automobilistes en les faisant assumer la prise en charge de leur sinistre. La franchise peut prendre la forme d’une somme forfaitaire, d’un pourcentage d’indemnisation, avec ou sans plafond.

Connaître les types de franchises en assurance auto

On peut mentionner un panel de types de franchises pour assurance auto. La franchise simple ou la franchise relative indemnise l’assuré si le montant des dommages dépasse la somme de la franchise définie dans le contrat. Il y a aussi la franchise absolue qui est la formule la plus courante. Dans ce cas, l’indemnisation bénéficiée est la différence entre le montant du sinistre ainsi que le montant de la franchise. Ensuite, la franchise de conduite exclusive qui est cumulative avec ces autres types de franchises. Cette dernière est aussi connue sous le nom de franchise conduite exclusive et prêt volant. C’est une franchise pour les conducteurs avec un meilleur coefficient de bonus. Et cela, en contrepartie d’une réduction de la prime d’assurance auto. À tout cela s’ajoute la franchise jeune conducteur.

Augmenter la franchise pour une assurance auto moins chère

Certes, il est possible d’augmenter sa franchise afin de profiter d’une assurance auto beaucoup moins chère. En effet, au moment de la souscription, l’assuré doit comparer les différents niveaux de franchise. L’idée est d’opter pour un contrat d’assurance avec une franchise élevée, sans franchise ainsi que d’une cotisation faible ou une assurance sans franchise. De ce fait, le conducteur assuré doit évaluer ses chances de provoquer un sinistre. En augmentant la franchise, dans une telle circonstance, l’assuré profitera d’une assurance moins onéreuse. En outre, le montant de la franchise en assurance auto est fixé librement par l’assureur. Il s’agit d’ailleurs d’un élément d’assurance qui est entièrement négociable auprès de chaque assureur.

Plan du site